AEG pourrait devenir actionnaire majoritaire de l’AccorHotels Arena

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La Caisse des Dépôts veut céder les 10% qu’elle détient encore dans le SAE POPB, la société qui exploite l’AccorHotels Arena à Paris.

La salle est actuellement détenue par trois actionnaires : la Ville de Paris (54% du capital), AEG (32%) et la Caisse des Dépôts. Trois autres actionnaires sont également présents au capital : le Comité Olympique, l’Office du Tourisme et des Congrès et la CCI.

La Caisse des Dépôts souhaiterait donc céder ses parts à AEG, ce qui inquiète les acteurs du spectacle vivant. Si AEG détenait 42% du capital, la société internationale de production de spectacles détiendrait alors une minorité de blocage : une situation que les professionnels et la Ville de Paris redoute.  « L’affaire est très sensible parce que la mainmise de gros acteurs mondiaux sur les salles ou les festivals peut nuire à l’exception culturelle française, à la diversité artistique, et parce que la personnalité du milliardaire propriétaire d’AEG est sulfureuse », a déclaré Frédéric Hocquard, adjoint en charge de la vie nocturne et de la diversité de la vie culturelle à la Ville de Paris, aux Echos.

Un consortium pour racheter ces parts est déjà dans l’esprit de quelques-uns, mais à 2 millions d’euros, seuls des gros acteurs de l’entertainment pourraient y aller.

Affaire à suivre…

Source : Les Echos

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page