[Presse] Après le cauchemar de 2020, les festivals prêts à se tenir coûte que coûte en 2021

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Selon le bilan dressé par le site Tous les festivals, seuls 15 % des événements prévus l’an dernier ont eu lieu. Il montre aussi la détermination des organisateurs à programmer une édition 2021, quitte à en adapter les formats. Le soutien du public, des mécènes et des collectivités territoriales les y encourage.

Pour la cinquième année, le site « Tous les Festivals » dresse son bilan du secteur en France. Mais cette fois, à la place du classement des événements les plus fréquentés, il fait un état des lieux du secteur, sinistré l’an dernier par la crise sanitaire, et révèle des projections optimistes, 94,4 % des organisateurs comptant fermement sur une édition 2021 malgré les incertitudes quant à l’évolution de la pandémie de Covid-19. « L’enquête a été menée au moment où l’on annonçait l’arrivée de vaccins. Aujourd’hui, avec la lenteur prise par la vaccination, on n’aurait peut-être pas le même enthousiasme », nuance d’ailleurs le fondateur du site, Quentin Thomé.

Pour l’année passée, selon le panel représentatif de 198 festivals de musiques actuelles, dont 28 % ont accueilli en 2019 plus de 15.000 spectateurs, interrogé entre le 7 et le 21 décembre, 85 % n’ont pu se tenir à cause de l’épidémie. Nombre d’entre eux sont néanmoins restés mobilisés, un festival sur dix ayant réalisé une édition numérique avec des concerts exclusifs préenregistrés pour 76,5 % d’entre eux, des rediffusions d’anciens concerts (70 %), des concerts en livestream (35 %), sans compter des documentaires inédits, podcasts, émissions radio, conférences en direct, ateliers, également proposés.

Parmi les 15 % de festivals s’étant déroulés quasi normalement, les trois-quarts ont eu lieu entre juillet et septembre, dans des formats souvent réduits, avec en moyenne 3.000 festivaliers. Lire la suite >>

Source : Les Echos

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page