COVID-19 : le point sur les nouvelles restrictions du 14 octobre

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le mercredi 14 octobre, le président Emmanuel Macron s’est exprimé devant les Français pour faire le point sur la crise sanitaire en France et a annoncé de nouvelles restrictions. 

Un couvre-feu sanitaire entrera en vigueur à partir du vendredi 16 octobre à 00h. Ce couvre-feu a été adoptée dans toute Île-de-France, et dans 8 métropoles : Lille, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille, St-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse. Ce couvre-feu sera en vigueur pour 4 semaines, le gouvernement va demander au Parlement une extension de 2 semaines supplémentaires. Cette restriction s’accompagne de « mesures incitatives » avec la règle de 6 maximum : les réunions privées doivent être limitées à 6 personnes maximum. 

Ce couvre-feu implique que tous les lieux recevant du public seront fermés entre 21h et 6h. Certains déplacements resteront autorisés : travail de nuit, raisons de santé, déplacements en avion ou en train, visite chez des proches en situation de dépendance, promenade des animaux de compagnie. Pour ces exceptions, les citoyens devront se munir d’une attestation de déplacement pendant la durée du couvre-feu. Les hôtels et les restaurants qui proposent de la livraison à domicile pourront rester ouvert. 

Tout le territoire national se situe en urgence nationale : les fêtes privées (mariages, soirées étudiantes, etc.) sont interdites, pour tous les lieux recevant du public, la règle d’un siège entre chaque personne ou entre groupes de 6, reste valable avec un maximum de 1000 ou 5000 personnes selon la région, idem les lieux de visites (zoo ou musées) qui doivent conserver la règle de 4m2 par personnes.  

Ces nouvelles restrictions ont été très mal accueillies par les professionnels de la culture : « c’est une fermeture déguisée ». Le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a donc annoncé des mesures immédiates de soutien pour les entreprises du secteur : le prolongement de l’activité partielle, prise en charge à 100% jusqu’au 31 décembre, l’exonération des cotisations sociale pour les TPE et PME jusqu’à la fin du couvre-feu pour les entreprises subissant une fermeture administrative, soutien de 1500€ aux entreprises de moins de 50 salariés. Il a annoncé le renforcement du fonds de solidarité pour le secteur de la culture : toutes les entreprises, qui déclarent une perte de chiffre d’affaires de 50% par rapport à 2019 pourront recevoir jusqu’à 10 000€ par mois de soutien. Le Ministre a également indiqué que pour le secteur de la culture, des discussions auront lieu dès le vendredi 16 octobre avec la Ministre de la Culture. 

Enfin, le gouvernement va finaliser dans les prochaines semaines un nouveau régime d’assurance pour les entreprises en cas de catastrophe sanitaire impliquant une fermeture administrative. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page