Alerte Rouge – Les propositions des prestataires techniques du spectacle

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La semaine dernière, l’ensemble des professionnels liés aux techniques du spectacle vivant et événementiel se sont joint au mouvement international Alerte Rouge, afin d’alerter le gouvernement sur leurs difficultés suite à la crise sanitaire et de demander la mise en place d’un plan de soutien spécifique. 

A cette occasion, Le journal Nice-Matin a rencontré des professionnels pour recueillir leurs témoignages sur la crise sanitaire et leurs propositions pour la relance, alors que le préfet des Alpes-Maritimes vient de passer la jauge maximum de 5000 à 1000 spectateurs. 

Plusieurs propositions ont été formulées par des prestataires techniques du sud de la France 

  • Reporter systématiquement tous les événements de 2020. En cas d’annulation, « les régler dans le cadre de la loi d’urgence, qui permet aux collectivités de payer à des tiers des prestations non réalisées. »
  • Organiser des états généraux au niveau national avec les représentants des professionnels de la technique
  • Présenter des projets « covid-compatibles » : configuration assises, jauges de 500 spectateurs ou de 50% pour une salle, signalétique sanitaire… 
  • Programmation avec gestes barrières – « Quelle différence entre aller dans une salle de spectacle, au cinéma ou prendre l’avion, dès que les règles sont communes », expliques Christian Lorenzi, directeur de Dushow. 
  • Doublement des concerts, afin de diviser la jauge de moitié 
  • Proposer des tournées clés en mains, pour limiter les contacts locaux 
  • Organiser une réunion de concertation entrer élus locaux et représentants du spectacle de la région 
  • Eviter une application centralisée et nationale des règles 
  • Mettre à disposition des organisateurs des salles et lieux gérés par des collectivités locales 
  • Geler les budgets de la culture et du spectacle vivant non utilisés en 2020 pour construire un plan de relance en 2021
  • Equiper avec des kits plusieurs salles pour proposer un circuit simple, avec des coûts adaptés à la capacité des salles 

Votre avis sur ces propositions ?

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page