Covid-19 : les événements de plus de 5000 personnes en lieu clos interdits jusqu’au 15 avril 2020

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le ministère de la santé a publié le 05 mars au Journal Officiel, un arrêté qui interdit tout rassemblement de plus de 5000 personnes dans les milieux clos jusqu’au 31 mai.

[Mise à jour le 6 mars]

Par des actions menées collectivement par UNIMEV et ses adhérents, le Ministre de la santé a pris un nouvel arrêté le 6 mars qui indique à l’article 2 que la date du « 31 mai 2020 » est remplacée par celle du : « 15 avril 2020 ».

Tous les événements qui rassemblent plus de 5000 personnes dans un lieu clos et simultanément sont donc concernés par cet arrêté ministériel. Le préfet de chaque département peut d’interdire ou de restreindre la jauge tout autre rassemblement « lorsque les circonstances locales l’exigent. » 

Dans son communiqué, le gouvernement précise que les rassemblements dans des lieux ouverts ne doivent être interdits que s’ils conduisent à brasser des populations issues de zone où le virus circule particulièrement.

[Mise à jour le 8 mars à 21h15]

« Tous les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits à l’échelle nationale« , a annoncé ce dimanche soir le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l’issue d’un Conseil de défense à l’Elysée. « Les préfets, les ministères feront remonter une liste d’événements considérées comme utiles à la vie de la nation : les manifestations en feront partie, comme les concours ou encore le recours aux transports en commun« , a-t-il précisé. Jusqu’à présent, les rassemblements de plus de 5000 personnes étaient prohibés. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page