[Juridique] L’Australie accélère sur la lutte contre le marché secondaire de la billetterie

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’Etat d’Australie Occidentale vient d’adopter une nouvelle réglementation qui empêche la revente de billets au-delà de 10% de leur valeur faciale, et interdit l’utilisation de logiciels pour contrer les mesures de sécurité des sites de billetterie.

En cas de violation de cette loi, une amende de plus de 12 000 euros pourra être administrée aux contrevenants. Cette amende pourrait atteindre 100 000 dollars australiens pour les entreprises.

La nouvelle réglementation entrera en vigueur l’année prochaine.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a également annoncé des nouvelles mesures. « Notre législation ira plus loin dans la mesure où elle couvrira tous les événements pour lesquels les organisateurs ont imposé une restriction à la revente de billets. » La Parti Travailliste du pays vient de proposer une nouvelle loi qui interdirait la revente au-delà de 10% du prix facial du billet, et l’utilisation de bots. L’amende pourrait atteindre 10 millions de dollars australiens pour les entreprises et 500 000 dollars pour les personnes physiques. La loi devrait être étudiée par le Parlement l’année prochaine.

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page