[Communiqué] TicketFire ouvre sa plateforme de billetterie secondaire

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Dans la famille des plateformes de revente… TicketFire vient de lancer une nouvelle place de marché de billetterie secondaire, avec un argument phare : les billets sont affichés à des prix allant de 10 à 15% moins chers que sur d’autres plateformes.

Lancé en 2012, TicketFire est une application mobile qui permet de digitaliser les billets : il suffit de prendre en photo son billet PDF pour avoir un billet sur son mobile, facile à utiliser, à transférer ou à revendre, via l’application ou par SMS. TicketFire revendique plus de 70 000 utilisateurs dans le monde entier et un chiffre d’affaire en hausse de 300% l’année dernière : 6 à 7% des événements américains utilisent les billets mobiles de TicketFire.

Désormais, TicketFire se veut une véritable place de marché : plus de 110 000 événements dans 5000 salles sont référencés sur la plateforme.

Cette nouvelle place de marché se veut être respectueuse des consommateurs : les acheteurs ne payent pas de frais supplémentaires, tandis que les revendeurs doivent payer une commission de 9% sur le prix du billet, bien en deçà des 15% demandés par d’autres plateformes. Par ailleurs, le billet mobile, facilement transférable, permet d’éviter tous les cas de fraude selon TicketFire.

« TicketFire démocratise le commerce social pour les amateurs de concerts, de sport et de théâtre, tout en ouvrant l’industrie de la billetterie aux revendeurs. Les consommateurs veulent une technologie facile à utiliser, qui donne accès en temps réel aux meilleures places et aux meilleurs prix. » a déclaré Ray Shealy, directeur général de TicketFire.

Lancer une plateforme de billetterie secondaire aujourd’hui, alors que de plus en plus de pays tendent à réguler ce marché, semble être un grand risque. A voir comment cette solution peut se développer et nouer des partenariats avec d’autres offres sur le marché…

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page