[Juridique] CTS Eventim doit mettre fin à ses contrats d’exclusivité avec les promoteurs allemands

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’Autorité de la Concurrence allemande a bloqué en 2017 l’acquisition de l’agence de billetterie, Four Artists par CTS Eventim, pour abus de position dominante sur le marché.

Par ailleurs, CTS Eventim pratique des contrats d’exclusivités avec certaines salles et certains promoteurs, qui doivent utiliser uniquement les canaux de distribution de la plateforme de billetterie.

Cette décision a été rejetée par l’Autorité de la Concurrence allemande, qui oblige désormais les organisateurs à vendre au moins 20% de leur inventaire total à d’autres distributeurs de billetterie que CTS Eventim, pendant au moins deux ans. CTS Eventim doit donc ajuster ou mettre fin à tous ces contrats d’exclusivité avec les promoteurs.

CTS Eventim a décidé de faire appel de cette décision : « La décision de l’Autorité de la Concurrence ne tient pas compte de la concurrence féroce sur le marché de la billetterie, qui ne cesse de croître en raison des nombreuses introductions sur le marché de nouvelles solutions de billetterie. ».

Cette décision n’a cependant pas échaudé les marchés financiers : la capitalisation boursière de CTS Eventi a dépassé la barre des quatre milliards d’euros, un record. Les actions de l’entreprise ont augmenté de 1,5% la semaine dernière.

Source : IQ  

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page