Le Royal Albert Hall sous le coup d’une enquête pour conflit d’intérêts

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Au Royaume-Uni, la salle de spectacle théâtre mythique du Royal Albert Hall est sous le coup d’une enquête juridique concernant la gestion de ses places.

En effet, lors de sa construction en 1860, des particuliers ont participé au financement de cette salle. En retour, des places à vie ont été attribuées à ces particuliers, qui ont pu les donner en héritage à leur descendance. Environ un quart des 5000 places sont réservées à ces particuliers.

Par ailleurs, des membres du comité de bienfaisance possèdent également des places réservées, et ils sont soupçonnés de revendre sur le marché secondaire leur place à des prix élevés. Un tribunal doit donc déterminer si les membres du comité ont le droit de posséder ces sièges, de profiter de la vente de billets et de siéger au comité de bienfaisance qui gère le Royal Albert Hall. En effet, les membres du comité ont ainsi la possibilité d’influencer quels billets seront vendus au grand public tout en profitant des revenus de billetterie.

Un porte-parole du Royal Albert Hall a commenté cette enquête : « Pendant de nombreuses années, nous nous sommes engagés de manière significative à résoudre cet ensemble complexe, mais la Commission a refusé de nous rencontrer. Nous allons bien sûr coopérer, et nous continuerons à offrir du divertissement au public tout en continuant nos activités caritatives. »

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page