Le gouvernement veut mettre en avant le tourisme nocturne à l’international

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le tourisme nocturne est une source importante de revenus économiques. Si certaines villes et capitales européennes sont connues pour ses clubs et ses fêtes jusqu’au bout de la nuit, la France a du retard à rattraper à ce niveau-là.

Pour valoriser la vie nocturne française et particulièrement parisienne, un groupe de travail, réuni par le Ministère des Affaires Etrangères et composé d’institutionnels du tourisme, d’organisateurs d’événements entre autres, s’est réuni et a publié un rapport sur le tourisme nocturne en France.

22 mesures on été recensées « pour faire de la vie nocturne un facteur d’attractivité touristique à l’international ». Les auteurs proposent de valoriser les activités nocturnes à l’aide d’un label dédié, et en proposant de nouvelles offres innovantes « pour faire de certains lieux des destinations de la nuit », comme la mise en place d’une zone dédiée à la nuit situé en plein Paris. Autres propositions : valoriser la création de lieux de fête sur l’eau, faciliter l’accès à l’information avec des plans qui identifient les quartiers réputés pour leur vie nocturne, rallonger les horaires d’ouverture des lignes de métros, et faire évoluer la réglementation relative à la vie nocturne.

De même, la Mairie de Paris a dévoilé 11 mesures pour « favoriser le vivre ensemble et promouvoir la nuit » dans la capitale, avec notamment la promotion à l’international de « la richesse et de la diversité des nuits parisiennes ».

Ces mesures pourront permettre aux touristes comme aux français de mieux profiter de la vie nocturne, tout en permettant aux organisateurs d’événements et gérants de clubs d’augmenter leur offre et leur bénéfice.

Crédit : Patrick van Beek

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page