La police enquête au siège de Billetweb

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le 9 juillet dernier le site Billetweb.fr n’était plus accessible pour sa clientèle; personne ne répondait aux alertes des organisateurs qui se plaignaient sur les réseaux sociaux de ne plus pouvoir vendre leur billetterie dans des conditions optimales.

Silence radio de la direction jusqu’en début de soirée, puis les premières réponses sont enfin apparues sur le mur facebook de cette jeune startup… Ils informaient alors leurs clientèle sur le fait qu’ils avaient été placés en garde à vue suite à la plainte de l’un de leurs concurrents!

La rédaction à contacté le fondateur et président de Billetweb, T. GURLIAT, qui nous à donné quelques explications sur ce qu’il s’est réellement passé ce jour là. “La Police a débarqué dans nos bureaux et a débranché nos serveurs! C’est la raison pour laquelle notre site n’était plus accessible pendant quelques heures; ils nous ont ensuite demandé de les suivre. Nous étions sous le choc! Nous avons dû répondre aux accusations portées par l’un de nos concurrents, à savoir Weezevent. Ils nous accusaient de prospecter leur base de données clients. Nous aurions été soit disant repérés par nos adresse IP sur leurs pages”. Le site a été remis en route en début de soirée et les ventes ont pu reprendre.

Nous avons cherché à joindre la direction de Weezevent pour qu’ils répondent à nos questions, mais ils n’ont pas souhaité communiquer sur cette affaire. Laissons la justice faire la lumière sur ce conflit… Nous vous informerons bien entendu sur les avancées de cette affaire.

Il est important de constater qu’il est toujours difficile en matière de concurrence d’y voir clair entre les agissements de chacun. Quant aux clients, ils continuent d’aller de prestataires en prestataires, au gré des baisses de prix et malgré les querelles, sans pouvoir obtenir d’explications claires dans ce type de cas. Plusieurs affaires avaient déjà défrayé la chronique ces dernières années. Il serait peut-être temps d’instaurer enfin des espaces ouverts d’échange entre concurrents pour éviter à l’avenir d’autres « billetteriegate »!

Crédit : Billetweb

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page