[Communiqué] L’Olympia lance sa bourse officielle de billets d’occasion avec zePASS.com

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’Olympia enrichit ses services à l’attention de ses spectateurs et met en place une billetterie secondaire. En partenariat avec zePASS.com, premier site permettant la revente de billets entre particuliers, le célèbre music-hall  propose désormais au public d’acheter et revendre des billets inutilisés en toute sécurité.

Grâce à cette bourse, les spectateurs ayant acheté leur billet pour un concert ou une représentation et ne pouvant s’y rendre peuvent le revendre à une tierce personne à un prix qui ne dépassera pas sa valeur faciale. Par ailleurs, dès lors qu’un spectacle est complet, un lien sur le site de l’Olympia renvoie automatiquement vers la bourse aux billets et permet aux personnes désireuses d’acheter une place d’en trouver une à un prix légal.

Ce dispositif est mis en place grâce à l’expertise de zePASS.com, filiale du groupe Digitick. Premier acteur permettant la revente et l’achat de billets d’occasion entre particuliers, zePASS.com a mis au point un procédé fiable et efficace afin de faciliter la revente occasionnelle de billets et de lutter contre le marché noir. Le process zePASS.com repose sur plusieurs étapes : le contrôle du prix billet mis en vente, le dépôt sur un compte spécifique du paiement des acheteurs, jusqu’à la remise définitive du billet par le vendeur.
« Nous mettons en place cette bourse aux billets avec zePASS.com sur l’ensemble des spectacles que nous programmons, soit plus de 300 spectacles par an. Outre le fait de lutter efficacement contre la revente illégale de billets, c’est véritablement un service à valeur ajoutée que nous apportons à nos clients : à la fois fiable sécurisé et apportant un gain de temps lors de la revente ou du rachat d’un billet inutilisé » souligne Arnaud Delbarre, président directeur général et directeur artistique de l’Olympia.
« La lutte contre le marché noir et la digitalisation sont des enjeux majeurs du secteur de la culture. Le dispositif que nous avons mis en place pour l’Olympia y répond et représente de réels avantages du point de vue des spectateurs, notamment grâce à notre garantie tiers de confiance qui sécurise les reventes. », Christian Séré-Annichini, directeur général de Digitick.
Par ailleurs, l’Olympia propose un nouveau service pour sa billetterie classique. En effet, les personnes achetant une place via le site Digitick.com pourront disposer du service de e-ticket sur la majorité des spectacles et accéder ainsi directement à la salle avec leur place imprimée à domicile.

A propos de l’Olympia

Salle des plus grands artistes, mais aussi tremplin des révélations, l’Olympia est depuis 2002 sous la direction d’Arnaud Delbarre qui a assuré le retour sur la scène d’artistes internationaux (Sting, David Bowie, les Rolling Stones…). Avec pas plus de 300 spectacles programmés en 2012, et plus de 680 000 spectateurs, la salle qui accueille des premières parties et des performances artistiques dignes du plus grand Music-hall, entend bien pérenniser sa vocation de découvreur d’artistes pour un public parisien, mais aussi de toute la France et même du monde entier. Depuis plusieurs années, l’Olympia ouvre grand ses portes à la jeune création et donne sa chance aux talents en réunissant tous les publics et en créant sans cesse l’inattendu.

Pour plus d’informations : www.olympiahall.com.

A propos de Digitick

Pure player, Digitick est le pionnier de la billetterie dématérialisée en France. La société est le seul acteur français présent sur les trois segments du secteur : la distribution, la création de solutions de billetterie innovantes 100% web et la mise à disposition de bourses de revente de billets auprès des organisateurs avec zePASS.com. En 2010, Digitick a rejoint le groupe Vivendi. Le groupe Digitick compte parmi ses clients de nombreux acteurs de la culture et des loisirs, dont notamment : la Tour Eiffel, le Théâtre de l’Odéon, le Château de Versailles, le Centre Pompidou Metz, le Palais des festivals de Cannes, l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, le Rugby Club Toulonnais, les Vieilles Charrues, les Francofolies de la Rochelle, les 24 Heures du Mans.

Crédit : Olympia / Zepass

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page