Marché du ticket en ligne : sanctions en vue !

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Revente de places de concert, de match… La spéculation du billet est désormais monnaie courante et un business juteux pour les petits malins qui sont devenus de vrais professionnels du marché noir.

La loi du 12 mars 2012 a instauré une nouvelle sanction visant à lutter contre l’instauration de marchés parallèles de revente de billets. Ce texte sanctionne désormais d’une amende de 15 000 euros le fait de vendre, d’offrir à la vente ou d’exposer en vue de la vente ou de la cession ou de fournir les moyens en vue de la vente ou de la cession des titres d’accès à une manifestation sportive, culturelle ou commerciale ou à un spectacle vivant, de manière habituelle et sans l’autorisation du producteur, de l’organisateur ou du propriétaire des droits d’exploitation de cette manifestation ou de ce spectacle. Est considéré comme titre d’accès tout billet, document, message ou code, quels qu’en soient la forme et le support, attestant de l’obtention auprès du producteur, de l’organisateur ou du propriétaire des droits d’exploitation du droit d’assister à la manifestation ou au spectacle.
Il en résulte que :
– cette sanction ne devrait pas concerner une revente occasionnelle d’un billet par un consommateur,
– une autorisation est nécessaire en cas de revente de manière habituelle de billets.
Le montant de l’amende encourue est porté à 30 000 euros en cas de récidive.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’Eric Roig, diplômé d’HEC.

Source : droit-finances.commentcamarche.net

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page